FAITS & DONNÉES

Gros œuvre du Riemhotel, Parc Expo de Munich, en 9 mois avec 8 systèmes MEVA

Projet : Construction du « Riemhotel », Parc des expositions de Munich

Entreprise de construction : Baresel GmbH, filiale de Munich

Systèmes MEVA  : Coffrage de voiles Mammut, coffrage manuportable EcoAs, coffrage circulaire Arcus, coffrage de poteaux CaroFalt, coffrage de poteaux circulaires Circo, coffrage de dalles MevaFlex, tour d'étaiement MEP, plate-forme de travail pliable KAB 190

Suivi de chantier : MEVA Schalungs-Systeme GmbH, filiale de Munich

 
 
1
2
3
4
5
6
 

Projet

Un projet complexe du début à la fin

Gros œuvre de l'hôtel réalisé en 9 mois seulement avec 8 systèmes MEVA

Un hôtel quatre étoiles et un hôtel deux étoiles, disposant respectivement de 330 et 205 chambres, vont voir le jour à l‘entrée du parc des expositions de Munich-Riem. Les deux bâtiments se situent sur le même complexe hôtelier, leur mise en service est prévue pour l‘automne 2013. Le calendrier prévisionnel du chantier est ambitieux et accorde seulement 9 mois pour le gros œuvre : 8 étages et une superficie de 132 x 59 m. Il a donc fallu planifier minutieusement chaque phase du projet afin de formuler et d'anticiper les besoins du chantier.

MEVA profita de la phase d‘élaboration de l‘offre pour élaborer, conjointement à l‘étude de calepinage des coffrages, un concept destiné à optimiser l‘approvisionnement de chaque phase du chantier et pour planifier les coûts de coffrage et d’échafaudage. L‘étude statique a également été réalisée par MEVA. En tout premier, il fallait  trouver une solution économique pour le plafond suspendu de la salle de conférence. Pour les autres phases du chantier, en plus de l‘étude d‘étaiement, le calendrier des travaux de coffrage/décoffrage devait être défini très précisément. Sans oublier l‘étude de l‘étaiement pour les charges résultant des salles de bains préfabriquées (env. 5 tonnes).

Plafond suspendu de la salle de conférence
La salle de conférence haute de 5,70 m située au rez-de-chaussée mesure 29,50 x 14,80 m et dispose d‘un plafond suspendu. Ce plafond a été réalisé avec les tours d‘étaiement MEP, des tours élaborées à partir d'étais et de cadres de renforcement. Les tours d‘étaiement ont ici réalisées avec les étais MEP 450 et MEP 350 et mesurent 110 x 110 cm. La statique de l‘ouvrage a été étudiée de manière à ce que le plafond soit porté par les deux étages de murs. La tour d‘étaiement MEP devait donc absorber ces charges. Dès que le béton de la dalle supérieure du deuxième étage avait atteint la résistance prescrite, c‘est-à-dire après 28 jours de durcissement, l'on procéda au décoffrage. Et la charge devait être transférée jusqu'aux fondations.

Différentes hauteurs de voiles
Les sous-sols ont respectivement 2,80 m et 3,70 m de haut, le rez-de-chaussée 5,70 m et les étages supérieurs 2,85 m. Les voiles ont été réalisés avec le coffrage Mammut. Ce coffrage autorisant une vitesse de bétonnage élevée, grâce à une résistance à la poussée du béton frais de 97 kN/m², des gains de temps ont pu être réalisés notamment lors de la réalisation des voiles de grande hauteur du rez-de-chaussée.

Voiles circulaires, piliers de soutien et poteaux ronds
Le coffrage de voile circulaire réglable Arcus s’avéra idéal pour réaliser les poteaux circulaires du parking souterrain. Deux jeux de coffrages pliables CaroFalt (360 et 270 cm de haut) et une sous-hausse (120 cm) suffirent pour coffrer les piliers par rotation journalière. Les poteaux circulaires furent quant à eux réalisés avec le coffrage circulaire en acier Circo. Ce coffrage permet de bétonner des poteaux circulaires de 30 à 70 cm de diamètre avec un béton apparent dont la qualité est constante tout au long du chantier.

Dalles et sous-poutres
Le bétonnage des sous-poutres – jusqu’à 2,60 m de long et 1,10 m de haut – devait se faire avant celui des dalles. Cette opération a été simple à réaliser grâce aux panneaux Mammut (1,25 m de large) utilisés en position couchée. Pour les parties difficilement accessibles, le chantier a fait appel au coffrage manuportable EcoAs. Les dalles supérieures, épaisses de 30 à 40 cm et situées au-dessus des sous-sols et du rez-de-chaussée, ont été coffrées avec le coffrage de dalles traditionnel MevaFlex à poutrelles en bois.

Une solution sur mesure peu chronophage pour une sécurité maximale
À partir du 1er étage, les dalles ont été réalisées avec des prédalles et des poutres en rive de dalle coulées en place. Les tables coffrantes de 3,90 x 3,70 m issues de la gamme de la tour d‘étaiement MEP s‘avérèrent ici idéales pour réaliser les rives. Ces tables étaient constituées de poutrelles H20 (sans revêtement) et équipées sur l‘avant d‘une plateforme avec platelage et grille de protection intégrale. Elles ont sécurisé les travaux tout au long du chantier. D'étage en étage, ces tables ont été déplacées d'un seul tenant à l‘aide d‘une traverse de translation, un réel gain de temps pour le chantier. Les éléments avec murs de façade ont eux été réalisés et sécurisés à l'aide des plates-formes de travail pliables KAB 190. Par endroit, ces plates-formes de 1,90 m de large servaient également de support au coffrage Mammut. Des éléments en surplomb, sur les côtés nord et sud, allègent l‘esthétique du complexe hôtelier. Ces travaux-ci ont été sécurisés via une charpente métallique.