FAITS & DONNÉES

Mirax Tower „Federazija“ à Moscou :
le bâtiment le plus haut d’Europe

Projet : Mirax Tower Federazija

Entreprise de construction : ANTYAPI, Istanbul/Türkei

Systèmes MEVA : Coffrage de voiles Mammut avec peau en polypropylène alkus

Suivi de chantier : MosMEVA, Moscou/Russie

 
 
1
2
3
4
 

Projet

Mirax Tower „Federazija“ à Moscou

Le bâtiment le plus haut d’Europe

Mammut en route pour de nouveaux records de hauteur
Au début de cette année, les travaux de gros-œuvre de ce projet remarquable en Russie ont débuté après une étude préalable minutieuse. Au centre d’un quartier résidentiel et commerçant flambant neuf, nommé « Moscou City » et à 4 km du Kremlin, la Mirax Tower Federazija occupera une place prépondérante. Le projet mené conjointement par des architectes russes et allemands prévoit la construction d’une double tour, qui abritera en 2007 400 000 m² de bureaux exclusifs et d'appartements, qui deviendra alors le plus haut bâtiment d’Europe. Le coffrage est réalisé avec des systèmes MEVA.

Déjà par le passé, les systèmes de coffrage MEVA ont convaincu les entreprises en Russie de par leur grande qualité et leurs performances. Parmi les projets marquants des dernières années figure la Cathédrale du Christ Sauveur. Pour le projet de la Mirax-Tower, budgeté à plus de 500 millions de dollars US, l’entreprise de construction ANTYAPI a fait confiance aux systèmes de coffrage allemands. Érigées sur deux plans triangulaires, les deux tours vitrées de 240 m et 342 m seront positionnées face à face. Les deux parties seront reliées par une colonne centrale servant de cage d’ascenseur et de fuseau d’antenne qui culminera à 440 m dans le ciel moscovite. Au 57e étage de la tour B les noyaux sont coffrés avec des panneaux Mammut. Les panneaux équipés de la peau coffrante alkus sont utilisés sur une plate-forme auto grimpante. Le choix s'est tourné vers Mammut à cause de sa grande résistance à la poussée de béton, sa stabilité, son excellent rapport qualité-prix et sa bonne réputation. Les avantages générés par la peau alkus ont également pesé dans la balance. Comparés aux peaux coffrantes classiques en bois qui auraient dû être changées plusieurs fois à cause du grand nombre de réemplois, les panneaux Mammut gardent la même peau coffrante alkus du début jusqu’à la fin du chantier, et même au-delà. alkus résiste également aux fortes variations climatiques. Un étage est réalisé tous les trois jours.