FAITS & DONNÉES

Extension d'un laboratoire pharmaceutique avec le coffrage de dalles MevaDec : des dalles à épaisseur variable situées à grande hauteur

Projet : Extension du laboratoire pharmaceutique Takeda Austria GmbH, 5 étages, avec des hauteurs sous plafond différentes

Entreprise de construction : Groupement d'entreprises  entre la Jos. Ertl GmbH (Hörsching) et la Porr Bau GmbH (Linz)

Maître d'ouvrage : Takeda Austria GmbH, Linz (Autriche)

Systèmes MEVA : Coffrage modulaire MevaDec, étais tubulaires ME 350 / MEP 450 avec rallonge MEP 120, tours d'étaiement MEP

Suivi de chantier : MEVA Schalungs-Systeme Ges.m.h.H, Pfaffstätten, Autriche

 
 
1
2
3
4
 

Projet

Des dalles à épaisseur variable situées à grande hauteur grâce à MevaDec

Un coffrage ultra-modulaire pour coffrer les dalles d'un site de production pharmaceutique : MevaDec montre une fois encore toute son efficacité.

La société autrichienne Takeda Austria GmbH réalise des travaux pour augmenter la capacité de production de son site de Linz (Haute-Autriche). Le montant des travaux est estimé à env. 40 millions d‘euros. L’entreprise de Linz appartient au groupe international Takeda. Tadeka est l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques du monde. La société réinvestit annuellement une grande partie de son CA dans la recherche et le développement afin d‘améliorer sans cesse le bien-être de ses patients en proposant des produits à la pointe de l‘innovation. Les travaux de gros œuvre de l‘extension ont démarré en 2011, l‘extension sera opérationnelle d‘ici à 2014, le site aura alors doublé sa capacité de production.

Le nouveau bâtiment haut de 5 étages sur une superficie au sol d‘env. 2 000 m² se démarque par ses nombreuses hauteurs de plafonds (de 2,40 m à 9,45 m), par ses dalles à épaisseur variable (de 20 à 40 cm d‘épaisseur) et par ses nombreux étages intermédiaires. Pour ne pas avoir à recourir à un coffrage spécial – dont la fabrication aurait représenté une perte de temps – le coffrage de dalles devait être polyvalent et flexible afin de maîtriser toutes les contraintes engendrées par la grande diversité des dalles. Après avoir comparé les différents systèmes de coffrage de dalles du marché, le groupement momentané d‘entreprises « Jos. Ertl GmbH de Hörsching et Porr Bau GmbH de Linz » opta pour le coffrage MevaDec : un coffrage facile et rapide à mettre en œuvre ; et avec lequel il est impossible de commettre des erreurs de pose.

Pose et logistique simplifiées, mise en œuvre ultraflexible
Le coffrage MevaDec utilisé pour ce chantier-ci fait appel à seulement trois éléments de base : étais à tête décoffrante, poutrelles primaires et panneaux coffrants (méthode à poutrelles primaires et panneaux). Cette méthode simplifie énormément la logistique du matériel. Le nombre d‘étais utilisés et l‘espacement des étais sont définis par le coffrage ; il est impossible de se tromper lors de la pose et il n'y a pas d'étais inutiles sur le chantier. Le sens de pose des panneaux peut être modifié facilement lors de la mise en œuvre du coffrage, il est donc facile de s‘adapter au tracé de la dalle au fur et à mesure de la pose. 1000 m² de coffrage de dalles ont été utilisés en tout pour ce chantier, avec des rotations d‘env. 500 m². En raison de l’importance du ferraillage, le chantier disposait d’un stock de coffrages nécessaire à la réalisation de deux rotations.

Matériel d’étaiement utilisé
8200 m² de dalles, avec des épaisseurs différentes de 20 à 40 cm, devaient être bétonnés lors de chantier. Pour les différentes hauteurs d’étaiement, l’on fit appel aux étais individuels de MEVA, avec ou sans rallonge : les étais individuels ME 350 pour les hauteurs sous plafond jusqu’à 3,90 m ; les étais individuels MEP 450 avec rallonges MEP 120 pour les hauteurs sous plafond de 5,50 m ; une mission peu banale. L’on positionna d’abord les étais, puis les poutrelles primaires à partir d’un pont élévateur ciseaux, et finalement les panneaux coffrants. Ces travaux étaient sécurisés par les clapets de sécurité des têtes décoffrantes ; autre avantage non négligeable, les têtes décoffrantes n’entravent en rien la mise en place des panneaux qui peuvent être glissés et positionnés librement entre les poutrelles. Pour les hauteurs sous plafond supérieures à 5,60 m, l’on fit appel aux tours d’étaiement MEP ; des tours confectionnées à partir d’étais individuels MEP et de cadres de renforcement.

Décoffrage simplifié grâce à la tête décoffrante
Le point commun des étais de soutènement utilisés ici est leur tête décoffrante à abaissement rapide. Ce système permet de procéder au décoffrage anticipé des têtes d‘étais – et donc des poutrelles primaires et des panneaux – dès que le béton de la dalle a atteint une résistance minimale de 8N/mm² en les abaissant de 19 cm par un simple coup de marteau. Les panneaux et les poutrelles primaires se situant entre la dalle et les étais sont alors faciles à retirer, les étais quant à eux restent encore en place et jouent le rôle d‘étais de séchage.

« Pratique et rentable »
Voilà comment Jürgen Mostbauer, le chef de projet du groupement d‘entreprises de la société Ertl GmbH, résume la mise en œuvre du coffrage MevaDec. « La communication ouverte qui s‘est établie entre nous dès l‘élaboration de l‘offre, les nombreux entretiens que nous avons eus tout au long du chantier ont largement contribué à la réussite du projet », ajoute-t-il en parlant de la collaboration réussie entre les deux entreprises. M. Mosbauer a également été plus que convaincu par le forfait LocationPlus, forfait incluant à la fois le nettoyage et la remise en état du matériel loué, qui lui a permis d‘éviter les « grosses surprises » lors de la restitution du matériel de location.

Clients satisfaits = entreprise gagnante
Le maître d‘ouvrage et le groupement momentané d‘entreprises ont été plus que satisfaits par l‘aspect des parements béton. Ce résultat est dû notamment à l‘utilisation de la peau en polypropylène alkus, une peau coffrante très résistante et peu chronophage – pas de remplacement de peau pendant les chantiers – qui équipe de série tous les coffrages MEVA. Le chantier a été rondement mené, sans surprise, en suivant les prescriptions de l‘étude préliminaire : il n‘a pas été nécessaire de recourir à des coffrages spéciaux, cela a permis de respecter le timing. Que la société Jos. Ertl GmbH fasse suite au chantier en passant une nouvelle commande de coffrages MEVA pour un autre projet, souligne une fois de plus la satisfaction et l‘intérêt grandissant de l’entreprise de construction à l'endroit des coffrages et des services MEVA.